SNAPA Syndicat National de l'Assurance, de la Prévoyance et de l'Assistance

Flash info

Appel à manifester le 19 octobre 2017

La Fédération de l'Assurance CFE-CGC participera à la manifestation du 19 Octobre 2017.
Départ du cortège à 14 heures.
Point de ralliement CFE-CGC : comme le 21 septembre, place du 18 juin 1940 devant les Galeries Lafayette.
Parcours : Montparnasse - Denfert Rochereau via Port-Royal.
Merci pour votre participation.

Maj du 17/10/2017
__________________

Vox'Assur

Le dernier numéro (octobre 2017) est paru et distribué : voir

Maj du 13/10/2017
__________________

Ordonnances Macron

Retrouvez-les dans les actualités nationales : voir

Maj du 05/09/2017
__________________

Accès aux espaces réservés

La mise à jour des adhérents a été faite ce jour. Vous pouvez vérifier vos accès avec votre identifiant (adresse courriel) et votre mot de passe (numéro d'adhérent) : voir

Maj du 05/09/2017
__________________

Réforme du Code du travail
Ce qui vous attend à la rentrée

Visuel "rémunérations" : voir
Visuel "contrat de travail" : voir
Visuel "cdi de chantier" : voir
Visuel "licenciement économique" : voir
Visuel "représentation du personnel" : voir
Visuel "santé au travail" :
voir
Visuel "indemnités prud'homales" : voir
Visuel "référendum d'entreprise" : voir

Maj du 30/08/2017
__________________

Réforme du Code du travail

Regardez le mag spécial : voir

Maj du 24/07/2017
__________________

Nouvelles organisations des espaces de travail

La CFE-CGC s’intéresse aux nouvelles organisations des espaces de travail dans les entreprises (open-spaces, flex-office) ainsi que dans les nouveaux « lieux de travail » (espaces de co-working, domicile).

Pour mieux appréhender la manière dont ils se déclinent ainsi que leur impact sur la santé des salariés, la CFE-CGC a élaboré un questionnaire : voir

Merci pour votre participation

Maj du 28/06/2017
__________________

Accord d'entreprise : le Conseil d'Etat rend une décision favorable pour la CFE-CGC, syndicat catégoriel : voir

Maj du 26/06/2017
__________________

Rénover notre modèle social

Feuille de route envoyée aux syndicats par le nouveau gouvernement : voir

Maj du 16/06/2017
__________________

Représentativité dans la branche Assurance

La Fédération CFE-CGC de l’Assurance se réjouit du très bon résultat constaté à l’issue du calcul de la représentativité dans l’Assurance en France.
En cumulant les Conventions Collectives de Mai 1992 (administratifs) de Juillet 92 (inspecteurs) et celles des salariés des Réseaux commerciaux, le poids de la CFE-CGC Assurance passe dans l’état actuel des choses, officiellement, de 14,40 à 16,24%, sachant qu’il faut y ajouter 2,34% non comptabilisés chez les non cadres.
Nous cumulons donc 18,58% de représentativité réelle sur l’ensemble des collèges, et 22,35% en catégoriel.

C’est la progression la plus importante de toutes les Organisations Syndicales de la profession.

La CFE-CGC passe de la 3ème à  la 2ème place.

Cette progression récompense le travail de  nos sections syndicales  d’entreprises CFE-CGC qui ont gagné en influence auprès de nombreux salariés, au cours des 4 dernières années.

Maj du 04/04/2017
__________________

Ce qui change au 1er janvier 2017

SMIC horaire : 9,76 €
SMIC mensuel : 1 480,27 €Plafond SS : 3 269 €
Titres-restaurants : 5,38 €

Maj du 02/02/2017
__________________

Demande d'adhésion au SNAPA

Document pour 2017 : voir

Maj du 08/12/2016
_________________

Personnes handicapées

La Branche "Assistance" signe un accord : voir

Maj du 08/12/2016
_________________

Le sexisme en entreprise : un vrai problème !

La CFE-CGC est très impliquée dans la lutte contre le sexisme et les stéréotypes : voir

Maj du 01/12/2016
__________________

Assistance et protection juridique

Depuis le 1er avril 2015, nos adhérents bénéficient d'un nouveau contrat de protection juridique.
Nos militants sont également couverts.
Pour plus d'informations :
voir

Maj du 16/04/2015
__________________

SNAPA CFE-CGC

Se réunir est un début ;

rester ensemble est un progrès ;

travailler ensemble est la réussite

Henry FORD

Les ordonnances du Docteur Macron

Loi Rebsamen en 2015, Loi El Khomri en 2016 et Ordonnances Macron en 2017.
Quels résultats attendre d’une réforme menée au pas de charge, sans réelle concertation des partenaires sociaux, sans étude sur le bilan des précédentes réformes ?

Les cinq ordonnances réformant le code du travail, signées le vendredi 22 septembre par le Président de la République, vont entraîner de graves conséquences pour les salariés.

Plébiscitées par les employeurs, ces mesures concernent :

  • Le plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif,

Des indemnités prud’homales plafonnées qui ne tiennent pas compte de la situation personnelle du salarié fragiliseront davantage des salariés déjà précarisés.

  • Les  ruptures conventionnelles collectives,

Nouveau nom pour les plans sociaux ?
Quel avenir pour les salariés « séniors », à l’heure où l’âge de la retraite ne cesse de reculer, et qui seront les principaux salariés impactés ?

  • L’appréciation au niveau du territoire national des difficultés économiques des entreprises  qui licencient en France,

Quelle garanties pour éviter la mise en place de faillites organisées,  ou de dégradations artificielles des comptes en France pour pouvoir effectuer des licenciements économiques ?

  • La possibilité de négocier directement avec les salariés dans les entreprises de moins de 20 salariés,

En France, la majorité des salariés travaillent dans des TPE/PME, et les négociations dans les entreprises sur les éléments de rémunération, comme le 13ème mois ou la prime d’ancienneté, risquent d’entrainer une paupérisation massive de salariés déjà fragilisés.

  • Le regroupement des Instances Représentatives du Personnel,

Régression brutale et lourde de conséquences pour le dialogue social, la disparition des CHSCT va entrainer une dégradation des conditions de travail et une augmentation des risques professionnels.


«Les ordonnances Travail facilitent la précarisation et la destruction des emplois et créent les conditions de la dégradation des conditions de travail. Par son déséquilibre en faveur d'une flexibilité incontrôlée, cette loi marque un recul sans précédent qui n'aura aucun impact positif sur l'emploi et l'économie».


François Hommeril

Président Confédéral

 



Zone de Texte: Se réunir est un début ;  rester ensemble est un progrès ;  travailler ensemble est la réussite Henry FORD