SNAPA Syndicat National de l'Assurance, de la Prévoyance et de l'Assistance

Flash info

Réforme du Code du travail

Regardez le mag spécial : voir

Maj du 24/07/2017
__________________

Vox'Assur

Le dernier numéro (juillet 2017) est paru et distribué : voir

Maj du 13/07/2017
__________________

Fermeture annuelle pour congés

Nos bureaux seront fermés du 14 au 28 août 2017 (inclus)

Maj du 04/07/2017
__________________

Nouvelles organisations des espaces de travail

La CFE-CGC s’intéresse aux nouvelles organisations des espaces de travail dans les entreprises (open-spaces, flex-office) ainsi que dans les nouveaux « lieux de travail » (espaces de co-working, domicile).

Pour mieux appréhender la manière dont ils se déclinent ainsi que leur impact sur la santé des salariés, la CFE-CGC a élaboré un questionnaire : voir

Merci pour votre participation

Maj du 28/06/2017
__________________

Accord d'entreprise : le Conseil d'Etat rend une décision favorable pour la CFE-CGC, syndicat catégoriel : voir

Maj du 26/06/2017
__________________

Rénover notre modèle social

Feuille de route envoyée aux syndicats par le nouveau gouvernement : voir

Maj du 16/06/2017
__________________

Accès aux espaces réservés

La mise à jour des adhérents a été faite ce jour. Vous pouvez vérifier vos accès avec votre identifiant (adresse courriel) et votre mot de passe (numéro d'adhérent) : voir

Maj du 15/06/2017
__________________

Vox'Assur

Le dernier numéro (avril 2017) est paru et distribué : voir

Maj du 06/04/2017
__________________

Représentativité dans la branche Assurance

La Fédération CFE-CGC de l’Assurance se réjouit du très bon résultat constaté à l’issue du calcul de la représentativité dans l’Assurance en France.
En cumulant les Conventions Collectives de Mai 1992 (administratifs) de Juillet 92 (inspecteurs) et celles des salariés des Réseaux commerciaux, le poids de la CFE-CGC Assurance passe dans l’état actuel des choses, officiellement, de 14,40 à 16,24%, sachant qu’il faut y ajouter 2,34% non comptabilisés chez les non cadres.
Nous cumulons donc 18,58% de représentativité réelle sur l’ensemble des collèges, et 22,35% en catégoriel.

C’est la progression la plus importante de toutes les Organisations Syndicales de la profession.

La CFE-CGC passe de la 3ème à  la 2ème place.

Cette progression récompense le travail de  nos sections syndicales  d’entreprises CFE-CGC qui ont gagné en influence auprès de nombreux salariés, au cours des 4 dernières années.

Maj du 04/04/2017
__________________

Paritarisme dans l'Assurance

Le calendrier des réunions de branche (agenda social) est connu : voir

Maj du 07/02/2017
__________________

Ce qui change au 1er janvier 2017

SMIC horaire : 9,76 €
SMIC mensuel : 1 480,27 €Plafond SS : 3 269 €
Titres-restaurants : 5,38 €

Maj du 02/02/2017
__________________

Demande d'adhésion au SNAPA

Document pour 2017 : voir

Maj du 08/12/2016
_________________

Personnes handicapées

La Branche "Assistance" signe un accord : voir

Maj du 08/12/2016
_________________

Le sexisme en entreprise : un vrai problème !

La CFE-CGC est très impliquée dans la lutte contre le sexisme et les stéréotypes : voir

Maj du 01/12/2016
__________________

Calendrier des réunions statutaires

Celui-ci est visible dans la rubrique "Agenda" : voir

Maj du 28/11/2016
__________________

Restructuration des branches

Le comité paritaire restructuration des branches officiellement installé : voir

Maj du 03/11/2016
__________________

Les branches et les conventions collectives

Edito de Joël Mottier, Président de la fédération Assurance CFE-CGC : voir

Maj du 03/11/2016
__________________

Assistance et protection juridique

Depuis le 1er avril 2015, nos adhérents bénéficient d'un nouveau contrat de protection juridique.
Nos militants sont également couverts.
Pour plus d'informations :
voir

Maj du 16/04/2015
__________________

SNAPA CFE-CGC

Se réunir est un début ;

rester ensemble est un progrès ;

travailler ensemble est la réussite

Henry FORD

Chers Collègues,

L’été sera chaud

Il y a déjà un an, je vous annonçais qu’un vent de changement soufflait fort sur l’Assurance française.
Force est de constater que c’est sur l’ensemble des métiers et sur le code du Travail lui-même que ce changement va intervenir. Notre nouveau Président de la République ayant engagé les grandes manœuvres pour réformer et agir par voix d’ordonnances.

Comme les assureurs le savent bien, « on ne peut pas faire le constat avant l’accident » mais, sur les trois premières grandes thématiques, à savoir le plafonnement des indemnités aux prud’hommes, la fusion des instances représentatives du personnel et la nouvelle articulation entre l’accord de branche et l’accord d’entreprise, nous ne sommes pas loin de la ligne rouge.

A n’en pas douter, nous allons devoir défendre le paritarisme mais surtout le dialogue social car, sous de belles intentions, il est à craindre que cette réforme ne soit à ce jour totalement déséquilibrée au seul profit de l’économie et de la productivité.

Nous pourrons difficilement accepter des négociations en entreprise qui priment sur les accords de branche, pour des sujets aussi importants que le contrat ou le temps de travail, qui inversent la hiérarchie des normes. Le risque étant de voir surgir un dumping social avec toutes ses conséquences pour les salariés et les entreprises.

Au sujet du regroupement des instances, cette réforme ne doit pas être un simple outil destiné à une réduction des moyens et des pouvoirs alloués aux salariés pour la défense de leurs intérêts.

Si le seul objectif est là, nous ne pourrons que nous y opposer.

Par contre, s’il s’agit de repenser les instances pour les faire évoluer vers une nouvelle représentativité plus en adéquation avec l’activité économique du 21ème siècle, nous sommes tout à fait prêts à entrer dans la négociation.

Au CFE-CGC SNAPA, nous pensons que ce sont la compétitivité des entreprises, les compétences des salariés, les investissements et l’innovation qui permettent la création d’emplois. Certainement pas le « moins-disant social ».

La méthode consistant à ouvrir des négociations sous de faux prétextes de « dégradation de résultats » qui font perdre des acquis aux salariés est déjà bien connue.
L’apport des outils que va offrir cette réforme aux entreprises risque d’accélérer encore le mouvement de régression sociale que nous constatons depuis plusieurs années.

Mais nous pouvons nous défendre face à tout cela.
Nous appartenons à un syndicat qui nous permet de nous adapter aux transformations de la société.

Des équipes plus motivées que jamais sur le terrain de vos entreprises, adhérents, mandatés, vous devrez être présents et proposer notre différence syndicale; ni force d’opposition, ni force d’acceptation; mais pour porter une voie de juste partage des équilibres.

Plus nous serons nombreux, plus nous pèserons dans la balance des négociations.

Chaque adhérent non cadre ou cadre est une voix et une force de proposition au sein du SNAPA.


Ensemble, nous pourrons influer sur notre avenir.

La rentrée sociale s’annonçant très active, je profite de cette tribune
pour vous souhaiter à toutes et à tous, ainsi qu’à vos familles,
d’excellentes et reposantes vacances estivales.

 

Jean-François LENGLOS

Président du CFE-CGC SNAPA

Secrétaire Général de la Fédération Assurance



Zone de Texte: Se réunir est un début ;  rester ensemble est un progrès ;  travailler ensemble est la réussite Henry FORD